Expression d'intérêt pour le projet SKA en France.

Le concept du Square Kilometre Array (SKA) a été imaginé il y a 25 ans pour ouvrir l'observation radio métrique et décimétrique à de vastes domaines de l'astrophysique, allant de la cosmologie à l'étude du système solaire, en passant par l'astrophysique galactique et extragalactique, sans oublier des tests uniques de physique fondamentale.

Les progrès technologiques permettent aujourd'hui d'envisager la construction de la première phase de cet instrument colossal (SKA1), actuellement soutenu par dix pays membres, répartis sur cinq continents. Au niveau européen, au-delà des quatre pays déjà membres aujourd'hui (Angleterre, Pays-Bas, Italie, Suède), plusieurs autres pays participent aux activités de conception de l'instrument. À noter que le projet a été promu Landmark de la feuille de route ESFRI en 2016 et bénéficie donc d'un très fort soutien européen.

Au niveau national, la prospective CNRS/INSU en Astronomie et Astrophysique a identifié depuis longtemps l'intérêt de premier plan de ce projet, recommandant dans sa dernière édition (2014) l'adhésion prioritaire au Project Office international (SKAO) chargé de la préparation du projet. La communauté française se mobilise aujourd'hui pour préparer SKA, à travers la participation à ses consortia scientifiques et technologiques, et à la réalisation et l'exploitation de ses instruments éclaireurs (LOFAR, NenuFAR, ...) et précurseurs (ASKAP, MeerKAT, ...).

À côté du travail de rédaction en cours du Livre Blanc SKA français servant à illustrer dans quels domaines la France pourra apporter une contribution importante à ce grand projet de radioastronomie, des manifestations d'intérêts continuent aujourd'hui à parvenir du monde académique et industriel à la Coordination SKA-France. Le projet SKA est, de manière croissante, reconnu pour son très fort impact potentiel aux plans scientifique, technologique et industriel.

Le recueil des témoignages d'intérêt pour le projet SKA en France est maintenant clos.

Nous exprimons notre plus vive gratitude à toutes celles et à tous ceux -- plus de 180 réponses -- qui sont venus affirmer leur intérêt pour le projet SKA et leur souhait de voir la France y participer.

Ainsi que cela avait été annoncé les noms des personnes ayant exprimé leur soutien seront cités en annexe du Livre Blanc SKA français présenté officiellement lors de la Journé SKA-France du 16 octobre 2017.



Chiara Ferrari pour la coordination SKA-France.